quelques mots pour conter le quotidien d'un atelier de sculpture

mardi, mai 02, 2006

linse-alain

Dans ces pages je compte relater l'histoire de mon atelier de sculpture .

Tout d'abord je vais me presenter ,
mon nom d'artiste est Linse Alain-Marcel, je vis et travaille a Belo-Horizonte Brésil. Je suis né à Paris en 1956, et emmigré pour le Brésil en novembre 1994.
Je suis sculpteur comme la plupart de mes ascendants.
A partir de 2000 j'ai commencé a fondre moi-même mes sculptures , ce avec l'aide de Gianfranco Cerri. A cette epoque je travaillait dans son atelier, jusqu'en 2002.
Maintenant je suis installé dans un espace mis a disposition par mon marchand, ou j'ai installé ma propre fonderie à cire perdue et principallement mes scellettes de sculpture mes tables et mes outils, enfin tout le bastring! Quelques fois on reste un peu perplexe par la quantité de foutoir que l'on est capable d'accumuler.
Le matin je m'occupe des stagiaires et des élèves, l'après-midi avec Lucas qui travaille avec moi, comme auxiliaire, nous nous occupons de notre production.



Atelier-studio>

Cette semaine, du 07 au 12 de mai nous allons fondre quelques pieces d'élèves et miennes.

1 Comments:

Blogger gougon said...

Felicitations pour votre travail en sculpture. C'est veritablement trop criative. Je vous écrit parce que j'ai entendu que vous avez connu M Gianfranco Cerri. Moi, je voudrais rencontrer M. Gianfranco mais je n'en ai pas leur numero de telephone et je ne connais pas son adresse a Belo Horizonte. Est-ce que vous pourriez m'aider à trouver M. Cerri? Je suis artiste aussi mais je travaille avec d'autres languages artistiques. J'habite à Brasilia, la capital, où j'étais avec M. Cerri il y a deux ans, a peu près. Si vous avez aucune indication sur lui, je vous demande votre aide pour pouvoir rencontrer M. Cerri, qui est un vieux artiste, trop important pour ses oeuvres eparpillé partout au Brésil, surtout dans beaucoup des églises catoliques. J'attend votre réponse. Veuillez excusez mon français pénible.
Merci pour votre attention,
M. Gougon, e-mail: gougon@apis.com.br

8:41 PM

 

Enregistrer un commentaire

<< Home